Mon enfant frappe et/ou mord ? Pourquoi ? Que faire ?

de | octobre 31, 2017

Salam aleykunna 🙂

Suite à ma story instagram sur ce sujet. J’ai reçu énormément de messages de mamans qui vivaient cette période et qui se sentaient rassurer. J’ai reçu également des messages de mamans qui avaient la pression de leur famille ! En effet, quand ces moments de crise arrivaient, la famille ou la belle famille attendaient une réaction et elles se sentaient obligées de donner une petite tape sur la main de l’enfant pour montrer à leur famille qu’elles ne se laissaient pas faire.

Ma fille de 19 mois est passée par la période du « je tape ». C’est une période que j’appréhendais car je savais qu’elle pouvait durer longtemps parfois et que dans ce cas l’adulte devait vraiment faire preuve de patience et de self contrôle.

Cette période a commencé vers ses 15 mois et s’estompe avec le temps al hamdouliLlah. Aujourd’hui, elle a 19 mois et cette période est terminée al hamdouliLlah. Elle récidive de temps en temps mais elle termine son geste en faisant une caresse mdr

Beaucoup ne savent pas que (presque) chaque enfant passe par cette période. Comment réagir face à cela ? Mon enfant est-il agressif ? Est-je louper quelques choses dans son éducation ?  Dois-je le punir ? Dois-je le taper pour lui montrer que c’est moi qui commande ? Non, Non et Non 🙂

Si je rédige cet article, c’est avant tout pour vous rassurer ! Vous n’êtes pas une mauvaise mère ! Votre enfant n’est pas « sauvage »  Il n’est pas méchant ! N’ayez pas honte du regard des autres quand votre enfant est dans cette période mais au contraire expliquez leur que c’est une période passagère. Ne vous mettez pas la pression.

Cette période peut commencer vers 12 mois et se terminer vers 3 ou 4 ans parfois plus selon les enfants. Si votre enfant réagit comme cela, c’est parce qu’il a encore peu de contrôle sur lui-même et parce qu’il maîtrise mal les mots pour exprimer ses émotions. Avant 5 à 6 ans, l’enfant ne peut contrôler seul ses émotions, son cerveau supérieur n’est pas encore mûr et ses tempêtes émotionnelles (joie, tristesse, peur) ont toujours besoin d’être accompagnées par un adulte bienveillant, empathique, maternant, affectueux. Avec le temps, il réussira inchaAllah à maîtriser ses émotions mais pour cela, il aura besoin de vous et de votre soutien au quotidien pour réussir à traverser ce chamboulement intérieur.

Dans un premier temps, sachez que votre tout-petit a besoin de limites. On ne doit pas rester passif face à cette situation. Je ne suis pas une spécialiste mais voici quelques conseils que j’ai appliqué avec ma fille :

– Cette étape peut être longue. Il peut y avoir des récidives. Vous allez peut-être devoir répéter sans cesse les mêmes phrases. Tenez bon et dites vous que c’est pour son bien. Cela prendra du temps, car un enfant apprend aussi par la répétition

– Quand l’enfant tape ou mord ou se jette par terre, attendre qu’il se calme de lui même tout en restant à côté car je remarque que quand on essaye de les prendre à ce moment là c’est encore pire pour eux. Ils se débattent.

– Une fois l’enfant calmé, se placer à sa hauteur afin de pouvoir le regarder dans les yeux et exprimer de manière ferme et calmement votre désaccord avec cela.

– Je vous conseille d’éviter les longues explications. Essayez de lui expliquer les conséquences de son geste avec des mots simples.

Les phrases que j’utilise : « Je ne suis pas d’accord avec cela » « On ne tape pas » « Pourquoi es-tu en colère ? c’est parce que …… ? » Dans ce cas, je n’attendais pas de réponses mais j’essaye de lui montrer que j’ai compris ce qu’elle souhaitait.

« Peux-tu me faire un calin ? » Certaines personnes ne recommandent pas de demander à l’enfant de faire un calin après une telle situation mais pour ma part, je souhaitais lui faire comprendre qu’on pouvait agir autrement.

Aujourd’hui à 19 mois, quand elle me tape parce qu’elle est en colère, elle me fait un bisou juste après.

– Ne dites jamais de phrase négative à votre enfant comme « Tu es méchant » ou « Tu n’es pas gentil » « Tu es vilain », car il peut perdre confiance en lui.

– Faites preuve de patience et de fermeté.

– Analysez la situation antérieur à ce moment de colère. Pourquoi était-il en colère ? Comment éviter cela la prochaine fois ? Quel a été l’élément déclencheur ? Des questions qui vous permettent de mieux comprendre les besoins de votre enfant et ce qu’il a voulu exprimer.

– Ne le punissez pas, il ne comprendra pas.

– N’élevez pas la voix. Il pourra prendre cela comme un jeu et recommencer. Pensez à cette citation : « Elève tes mots, pas ta voix. C’est la pluie qui fait grandir les fleurs, pas le tonnerre. – Rûmî. »

– Ne le tapez pas ou ne le mordez pas pour lui faire comprendre la douleur. Il peut penser que vous lui montrer ce qu’il faut faire. Cette situation va lui faire mal sur le coup, il va donc pleurer à cause de la douleur mais il se dira que c’est normal car vous le faites aussi. Cela ne l’aidera pas. N’oubliez pas que vous êtes son premier modèle.

Tous les enfants finissent par apprendre à ne pas taper ou mordre.

Si votre enfant tape les autres lorsqu’il est au parc, expliquez-lui que c’est interdit de taper, isolez-le quelques minutes pour qu’il comprenne son geste.

Voici l’extrait d’un article que j’ai lu sur le net :

« Chez les enfants de 1 et 2 ans, le recours à l’agression physique est très fréquent. Une part de ce comportement est liée au fait que l’enfant explore la réaction de la personne frappée. Plus la réaction est intense, plus l’enfant est amusé suite à son geste et encouragé à le répéter. Il faut donc rester le plus calme possible et répondre fermement : « non, on ne frappe pas. »

Si vous voyez l’enfant s’élancer pour frapper, vous pouvez arrêter son geste en disant « non » et détourner son attention vers un geste positif, ce qui est encore plus efficace

Tout cela est donc une question de constance et de répétition. Il n’y a pas de solution rapide »

Qu’Allah nous facilite dans l’éducation de nos enfants et nous accorde la patience.

En esperant que cet article vous sera utile.

Fi AmaniLlah

Oum Ameera